Christine Brisset-Le Mauve, typographe

SIRET 408 261 896 44465
7, rue d'Hameret 02236 Aizy-Jouy
téléphone : 03 23 21 34 67

L'importance des images dans les médias imprimés

On dit souvent que pour apprendre, il valait mieux lire un livre que de regarder la télévision. Or, ouvrir un livre ou lire un journal n’est pas une partie de plaisir pour tout le monde. Pour rendre l’activité plus attrayante, des images sont souvent ajoutés aux médias imprimés pour aider le lecteur à bien assimiler le contexte de son sujet.

Contrairement aux reportages audiovisuels, les médias imprimés apportent une dimension plus rapprochée entre le lecteur et de son sujet. En effet, la manipulation du papier donne une sensation d’être plus proche de ce qu’on lit. De plus, avec le média imprimé, on a plus de liberté car on peut choisir le moment où on souhaite lire. Bien entendu, la technologie a permis une plus grande liberté dans l’accès aux médias mais l’imprimé est toujours le plus accessible et le plus simple pour communiquer.

Compte-tenu de l’environnement dans lequel nous évoluons, notre cerveau est sollicité par différents médias. Il est indéniable de dissocier le pouvoir de l’image dans n’importe quel média. Les images attirent l’œil du lecteur. Avant de lire le texte, il s’arrêtera d’abord sur l’image avant de se demander de quoi il s’agit. Sans image, un média perd beaucoup d’audimat.

Si elle aide à attirer le regard du lecteur, l’image aide aussi à renforcer le message qu’on souhaite diffuser. En l’absence d’image, on a du mal à visualiser l’information véhiculée. Une image aurait permis de bien assimiler le message qu’on souhaite diffuser. A l’heure où le numérique fait partie intégrante de notre quotidien, le média papier reste un outil sûr et apprécié. Il fait partie intégrante de la routine de chacun, à partir du journal qu’on dévore en même temps que son petit déjeuner, au magazine qu’on lit avant de dormir. A chacune de ces occasions où on a accès aux médias imprimés, l’image reste au cœur du sujet pour apporter du relief au message qu’on souhaite véhiculer.